Une ode à la porcelaine de Piet Stockmans

Partagez cet article

Le service en porcelaine de l’artiste flamand Piet Stockmans est mondialement connu, sous son propre nom ou sous le nom de Studio Pieter Stockmans. La porcelaine (bleue) belge est très populaire depuis des décennies et le restera. Auprès des petits amateurs d’art comme auprès des noms connus tels que le chef français Alain Ducasse ou le Prince Albert de Monaco. Et Stockmans lui-même ? Il garde les deux pieds sur terre et raconte l’œuvre de sa vie à Fibre Mood, avec beaucoup de passion. 

L’ancien complexe de la mine à charbon de Genk, C-MINE, héberge non seulement une bonne dose d’histoire, mais également l’atelier de Piet Stockmans. Il y est le gardien et appelle l’espace d’exposition son « ciel ». Il raconte que de nombreuses personnes qui visitent son studio décrivent l’expérience comme « entrer dans une église ». Stockmans a lui-même proposé à la ville de Genk d’en faire un espace de silence que le public peut visiter. Le surnom de « ciel » est donc bien choisi. Cet espace vous semble familier ? C’est possible, car Fibre Mood a déjà utilisé cette oasis de calme comme décor pour le shoot photo de notre édition d’été. 

Piet ou Pieter Stockmans ?

Étudiant, il s’est intéressé à l’industrie de la céramique et de la porcelaine à Maastricht et en Allemagne, et y a approfondi ses connaissances pour devenir un réel expert. En 1987 il a créé l’entreprise Stockmans, où il réalisait notamment des œuvres libres ainsi que sur commande pour des clients. Après 29 ans d’enseignement, il a pris sa retraite de professeur de design industriel à Genk, mais prendre sa retraite d’artiste ne vient pas encore à l’esprit de Stockmans. Actuellement, il réalise encore un produit nouveau par semaine pour le studio. Et tout ce qu’il réalise est du sur mesure, il transmet cette passion à sa fille et son gendre qui codirigent Studio Pieter Stockmans avec lui. Pour éviter toute confusion : l’artiste travaille lui-même sous le nom de Piet Stockmans, mais le studio qui est codirigé par sa fille et son gendre s’appelle Studio Pieter Stockmans. Les petits détails font souvent la différence.

stockmans

Le bleu de Piet Stockmans

Ce bleu qui colore et domine le travail de Stockmans n’est pas le fruit du hasard. « Bien entendu, j’ai choisi une belle couleur utilisable, mais qui a également un rapport avec l’histoire de la porcelaine. À 1400 degrés, les couleurs chaudes disparaissent à la cuisson. À températures élevées, nous pouvons seulement obtenir des couleurs froides : vert, marron, gris, noir et bleu et ce bleu est une couleur primaire. J’ai donc choisi cette couleur pour réaliser la majeure partie de mon œuvre. Une histoire tout à fait naturelle, je n’ai jamais fait de choses compliquées pour réaliser quelque chose de particulier, il s’agit de faire les bons choix aux bons moments dans la vie », dit Stockmans.

« Le bleu a commencé à mener sa propre vie, mais l’exposition prochaine montrera que j’ai toujours travaillé avec d’autres couleurs, on a simplement préféré l’oublier. » À partir de fin août, vous pourrez admirer plus de travail coloré de Stockmans dans « Piet Stockmans gekleurd », au port d’attache de son œuvre : C-MINE à Genk. 

Partagez cet article

Chaque semaine le meilleur de Fibre Mood dans votre boîte mail ?