Alerte pattern hack : voici Clem de Clemsoubi et sa #Martha.

Partagez cet article

Réaliser des pièces uniques, les partager sur votre blog ou Instagram et inspirer les autres, l’association de la couture et des médias sociaux est très populaire. Et parce que le nombre de couturières-blogueuses dans le monde ne cesse d’augmenter, Fibre Mood vous présente régulièrement une Sewista qui a réalisé un pattern hack original d’un patron Fibre Mood. On vous présente Clem de @clemsoubi et son pattern hack #Martha. Découvrez sa belle création ici !

Clemsoubi

Salut ! Je m'appelle Clem, j'ai 33 ans et je vis dans le Sud-Ouest de la France.

J'ai appris à coudre assez jeune avec ma maman et ma grand mère mais c'est depuis mes 20 ans, quand mes copains m'ont offert une machine à coudre pour mon anniversaire (meilleur cadeau !), que je couds régulièrement.

Je me suis mise assez tard aux réseaux sociaux, d'abord en spectatrice, puis de manière plus active depuis mars 2019 via mon compte instagram @clemsoubi.

La découverte des patrons de couture a été une sacrée révélation mais je n'ai que récemment osé les "hacker". Depuis, j'adapte de plus en plus les patrons à mes goûts, ma morphologie, mes envies !

Martha, j'ai immédiatement flashé dessus. J'ai toujours adoré cette forme de trench avec les empiècements ajoutés sur la partie haute, mais j'avais envie de quelque chose que je pourrais porter plus facilement qu'un trench, ce qui n'est pas évident pour moi. J'ai donc décidé d'en faire une sorte de chemise, en gardant le col que je trouve superbe, les fameux empiècements, les jolies manches raglan.

Un guide pour mon pattern hack Martha
 

J'ai laissé de côté beaucoup des détails qui auraient, selon moi, un peu trop chargé la chemise : les poches, les pattes sur les épaules, les poignets et la ceinture. Je n'ai décalqué et coupé que les pièces qui correspondaient au haut du manteau (pour les parties devant, dos et parementures, en utilisant une seule planche sur les deux qui constituent les pièces utiles à la confection du trench), et une fois le montage fait, j'ai coupé le bas du vêtement à 15 cm du bas des empiècements avants et dos. Attention, ça en fait un haut assez court, ce qui me va parfaitement puisque je ne porte que des tailles hautes !

Pour finir, j'ai créé des bracelets de manches fermés par des agrafes au niveau des poignets (3 cm x 20 cm une fois cousus) et j'ai fini à l'aide d'une bande repliée sur elle-même qui prend en sandwich le bas de la chemise froncée pour correspondre à la longueur de la bande (de largeur 5 cm et pour la longueur : mon tour de taille + 30 cm). Deux pressions sur cette bande pour fermer la chemise et voilà !

J'ai envie d'en faire une version encore plus simple, sans la bande du bas, sans les poignets de manches, en faisant un ourlet simple, de manière à la porter bordée (ou pas) dans mes tailles hautes, et les manches retroussées ! A suivre également, une surchemise Rya, dans une joli lainage gris que j'ai dans mon stock depuis longtemps et qui sera parfait pour ce projet... mais probablement avec quelques détails contrastants (je ne peux pas m'en empêcher !).

Clem

Vous voulez réaliser votre propre Martha ? Achetez le patron ici !

 

Partagez cet article

Chaque semaine le meilleur de Fibre Mood dans votre boîte mail ?