Focus sur une blogueuse: Insolita by Manuela

Partagez cet article

Réaliser des pièces uniques, les partager sur votre blog et inspirer les autres, l’association de la couture et des blogs est très populaire. Parce que le nombre de blogueuses dans l’univers de la mode ne cesse d’augmenter, Fibre Mood présente régulièrement un Focus sur une blogueuse. Cette fois-ci, vous pouvez faire la connaissance de Manuela et son blog Insolita by Manuela. Découvrez ce qu’est la couture pour elle et comment elle participe à cette communauté.

Manuela

Pourquoi as-tu démarré ce blog ? Et pourquoi as-tu commencé à coudre et/ou à tricoter ? 

J'ai été saisie par la fièvre de la couture en 2013 et j'ai démarré mon blog spontanément. Je souhaite partager mes créations avec d'autres personnes que ma famille et mes amies et échanger des idées avec des enthousiastes de la couture.

Je dois mon amour de la couture à mon premier achat d'une machine à coudre. Une Pfaff Creative 3.0. J'avais cousu auparavant avec une machine à coudre très économique, car la couture ne me procurait aucun grand plaisir, mais seulement de la frustration. 

Le tricot n’a pas ma préférence. J'admire même beaucoup ceux qui tricotent un beau pull, car je ne tiens la distance que pour une écharpe. Je tricote plus volontiers à la main et confère une signature personnalisée aux ouvrages que j’ai tricotés.

 

Comment as-tu appris à coudre et/ou à tricoter ? 

J'ai appris à coudre pour la première fois à l'école. Mais on ne nous a transmis que de simples connaissances de base. J'ai vraiment appris à coudre pratiquement en autodidacte. J'ai appris beaucoup en lisant des livres et des revues de couture et en visionnant des vidéos. En m’exerçant encore et encore.

 

Qu’est-ce que tu préfères ? La couture ou le tricot ?

La couture, très clairement. Chez moi, les machines à coudre fonctionnent pratiquement chaque jour. La couture est mon yoga pour ainsi dire. Je peux me montrer créative et me distancer du quotidien.

 

La créativité t’a-t-elle été donnée à la naissance ? As-tu été créative dès ton plus jeune âge ?

Je viens d’une famille douée sur le plan manuel. Nous faisions donc beaucoup par nous-mêmes et j’ai appris cela toute petite. 

 

D’où vient le nom de ton blog ? Et pourquoi l’as-tu choisi ?

La recherche d'un nom de blog a duré quelque temps. Chez nous, à la maison, nous parlons allemand et italien et je voulais absolument donner un nom italien à mon label et/ou blog. Inspirée de mon groupe italien préféré, j’en suis venue finalement à « insolita ». 

« Insolita » signifie exceptionnel, inhabituel, insolite. 

Je suis un très grand fan du groupe de rock italien Le Vibrazioni et ce, depuis de nombreuses années. J’en suis tellement folle qu’à l’époque (en 2010) mon mari et moi avons roulé exprès d’Allemagne en Italie pour nous rendre à un concert. Ça a été une expérience grandiose, nous étions directement devant la scène. Tout simplement inoubliable. Insolita, la bande originale d'un film italien, était l’un de mes morceaux préférés à l’époque. J’ai donc choisi insolitabymanuela, car cet événement était unique en son genre et parce que, dans mon environnement, il était exceptionnel et inhabituel de coudre. 

 

Lesquelles de tes créations sont les plus belles, selon toi ? De quoi es-tu la plus fière ?

La robe Taylor est actuellement ma création de Fibre Mood absolument préférée. Grâce au Tencel en particulier, elle tombe très bien et elle est très agréable au toucher. Mais c’est de mon parka que j'ai cousu au début de l'année dont je suis la plus fière. Il est mon chef-d'œuvre actuel rien que par la grande qualité du tissu (Dry Oilskin et une doublure matelassée aspect jeans) et le tout complété par de la broderie. 

Rencontres-tu des défis dans cet univers du travail manuel ? 

Mon plus grand défi dans la couture, c’est le temps. Avec le travail, deux enfants, le ménage et le jardin, il ne me reste plus que les heures tard dans la soirée, malheureusement.

 

Des gens ne cousent pas et ne tricotent pas : comment les convaincre ? 

La réalisation de ses propres vêtements est quelque chose de très spécial. Pas seulement en termes de durabilité. Je ne peux absolument pas m'imaginer une vie sans couture. C’est ma passion et plus qu’un simple loisir. Le moment où l'on tient entre ses mains la robe que l’on a cousue soi-même est un moment très spécial. On est plein de fierté. Et le plus grand compliment : quand on nous demande en plus où on a acheté la robe. C’est ce que je souhaite transmettre sur mon blog ou sur mon compte Instagram et lors de mes ateliers de couture. La couture est vraiment plus simple qu'on ne le pense et procure beaucoup de joie.

 

Quelle est ta plus grande peur/frustration lorsque tu couds et/ou tricotes ?

Il est très rare que je couse un échantillon avec un tissu bon marché, je couds immédiatement un tissu cher et de bonne qualité. Parfois je me mets à paniquer en me demandant si tout va se passer comme je l'ai imaginé. Heureusement, mes craintes ne se sont jamais concrétisées.

D’où te vient l'inspiration pour ton blog ? Y a-t-il des blogs que tu trouves superbes ou qui t'inspirent ?

Je parcours toujours les rues les yeux grands ouverts. Je trouve constamment de nouvelles idées et suggestions lors de mes nombreux voyages privés et d'affaires. Mais, Pinterest et Instagram constituent aussi une très grande source d’inspiration pour moi. Je pourrais y passer des heures chaque jour. Je trouve que Fibre Mood avec sa communauté internationale est aussi une très bonne source d'inspiration. Les comptes Instagram comme Kira de thecouture, Sabrina de Brinarina et Anja de labavarese en sont une grande également en particulier dans la communauté de couture allemande.

 

À quoi ressemble ton poste de travail ? Et où se trouve-t-il ?

Mon atelier de couture se situe directement sous le toit. En été, il y fait donc très chaud, mais sinon, c’est mon oasis de bien-être. J'aime ce qui est ordonné et structuré, donc tout est bien organisé et rangé dans des boîtes, des tiroirs et des armoires. 

Les réactions postées sur ton blog te motivent-elles ? As-tu beaucoup de contact avec tes abonnés/visiteurs réguliers ?

Notre communauté de couture est vraiment magnifique en Allemagne. Je suis extrêmement reconnaissante pour les nombreuses réactions amicales et l’échange magnifique avec les abonnés et les amis blogueurs. J’ai beaucoup de contact avec eux non seulement en ligne, mais nous nous rencontrons aussi de temps à autre en personne lors de salons, d’événements de couture ou de réunions de blogueurs. Ceci nous a permis de nouer de très beaux liens d'amitié. 

 

Qu’aimerais-tu encore faire à l’avenir ?

J'éprouve beaucoup de plaisir à enthousiasmer d'autres personnes avec ma créativité et à leur apprendre à coudre et à tricoter, j'aimerais donc proposer encore plus d’ateliers de couture et de tricot. 

 

Quels conseils et astuces donnerais-tu à des débutants en couture et tricot ?

Ne pas se laisser décourager quand cela ne marche pas du premier coup. Il faut donc beaucoup s’exercer et s'accrocher. Entretemps, on propose aussi de nombreux cours de couture, pourquoi ne pas en suivre un ? Faire de la couture ensemble procure énormément de plaisir et c’est très motivant.

Partagez cet article

Chaque semaine le meilleur de Fibre Mood dans votre boîte mail ?