Focus sur une blogueuse : Beemade

Partagez cet article

Réaliser des pièces uniques, les partager sur votre blog et inspirer les autres, l’association de la couture et des blogs est très populaire. Et parce que le nombre de blogueuses dans l’univers de la mode ne cesse d’augmenter, Fibre Mood vous en présentera une chaque mois. Ce mois-ci nous orientons nos spots sur la blogueuse Barbara de « Bee Made » qui vous époustouflera avec le nombre de pièces magnifiques qu’elle partage sur son blog.

Beemade profiel FR

Pourquoi as-tu commencé ce blog/la couture ?

Je suivais et j’admirais plusieurs blogueuses-couturières et j’étais séduite par l’idée de lancer mon propre blog. J’avais des doutes quand même, et finalement mes filles et mon mari m’ont convaincu. C’était il y a 6 ans et je n’ai pas arrêté de publier depuis !

Comment as-tu appris à coudre/les travaux manuels ?

J’ai commencé à coudre des choses pour moi dès l’âge de 16 ou 17 ans. Au départ, je réalisais des choses simples, je copiais mes propres vêtements et posais le tissu directement sur moi. Après quelque temps, j’ai commencé à acheter des magazines Burda et j’ai appris la technique au fur et à mesure.

Ta créativité, elle s’est manifestée très jeune ?

J’ai commencé à coudre des choses pour mes poupées quand j’avais 7 ou 8 ans. Ma mère faisait également de la couture, tout comme une amie qui était couturière. Elle me donnait des restes de tissu à utiliser. Je créais des vêtements pour mes Barbie ou des looks pour l’Action Man de mon frère. En fait, j’ai toujours aimé les travaux manuels. Je réutilisais des emballages, des coquillages et des cailloux pour créer de nouveaux articles ou jeux.

D’où vient le nom de ton blog ?

Bee Made est né d’une session de réflexion un dimanche matin au petit-déjeuner : Bee, comme la lettre « B » du prénom de Barbara, mais également Bee comme abeille en anglais. L’image de la ruche qui bourdonne et une abeille qui est toujours occupée à quelque chose reflète bien mon agitation, qui est à la base de ma créativité et du plein d’idées dans ma tête.

Que considères-tu comme ta plus belle création ?

Ma plus belle création est sans aucune hésitation la robe de mariée que je viens de réaliser pour ma fille ainée ! Je l’ai faite entièrement en soie et guipure et j’y ai mis des heures et des heures de travail, mais j’en suis tellement fière !

Quels sont tes défis ?

Apprendre de nouvelles techniques et m’approcher de la perfection, personne ne doit pouvoir deviner que je l’ai fait à la main. Surtout la robe de mariée était un défi, tout comme le manteau que j’ai réalisé pour mon mari.

Quelle est ta plus grande crainte pendant la couture ?

Couper un tissu qui a couté très cher !

Où trouves-tu l’inspiration pour ton blog ?

Je me laisse inspirer par des magazines, internet, la rue, mais parfois aussi mes filles !

Mon blog est transgénérationnel, mes lectrices sont entre moins de 18 à plus de 75 ans ! Je ne m’impose pas de limites, mais j’essaie toujours de me mettre à leur place pour répondre à leurs souhaits et offrir un contenu varié et agréable. Les looks réalisés que je publie dépendent de la saison, en hiver je publierai plus de tricot, par exemple.

Où travailles-tu ?

J’ai un petit atelier au second étage de notre maison.

Beemade Atelier

Les réactions sur ton blog t’apportent-elles de la satisfaction ?

Oui, je suis toujours très contente de recevoir des réactions ! La communauté de couture est très attentionnée et je reçois beaucoup de compliments, mais également des demandes de conseil auxquelles j’essaie de répondre. Certaines lectrices me suivent depuis des années et réagissent régulièrement, elles sont très engagées, même si nous ne nous sommes jamais rencontrées !

Qu’aimerais-tu réaliser un jour ?

Mes projets pour cet automne sont : une jupe, deux robes, deux vestes pour la mi-saison et un manteau... À suivre sur mon blog ! Ma liste n’est pas encore définitive, car je ne suis pas à l’abri de la découverte d’un nouveau tissu ou patron pour lequel je suis capable de mettre les autres projets en attente !

Quelles astuces aimerais-tu communiquer à des couturières débutantes ?

Au début, commencez par des modèles simples, tels que des tops. Petit à petit vous apprendrez à ajouter des détails comme des poches, des manches détaillées ou des boutonnières. Je conseillerais également de travailler avec des matières simples telles que le coton. Vous trouverez facilement trois mètres de coton à dix euros, comme ça vous pouvez vous entraîner sans grande perte en cas de loupage !

Beemade 1

Partagez cet article

Chaque semaine le meilleur de Fibre Mood dans votre boîte mail ?