Stoffquelle: qui – quoi – où ?

stoffquelle

D’où vient ton amour de la couture ou l’idée d’en faire ton métier ?

La joie de réaliser quelque chose avec ses mains, je l’ai depuis toute petite. J’ai essayé différentes choses et la couture m’est restée. J’aime le processus de création : au début, il n’y a pas beaucoup plus qu’une idée. Ensuite, la coupe adéquate sur le tissu et le vêtement qui prend forme, pas à pas. J’aime le moment où j’essaie un vêtement pour la première fois ! Le plus grand compliment qu’on peut me faire, c’est quand quelqu’un pense que mes vêtements sont achetés.

La recherche de beaux tissus modernes était compliquée... Je n’arrivais pas vraiment à trouver ce que je cherchais, dans les magasins ou sur internet. L’idée d’ouvrir mon propre magasin avec des tissus modernes est née à ce moment-là et je ne l’ai plus lâchée ! Pendant mon congé de maternité, j’ai ouvert mon premier magasin sur le site de vente en ligne Dawanda. Un beau jour, je devais reprendre mon travail et faire fonctionner le magasin en ligne en même temps. Mais après quelque temps les choses sont devenues claires - c’était tout ou rien. J’ai lancé mon propre magasin en ligne et ouvert un petit magasin agréable dans ma ville de résidence de Stutensee. Au début, je faisais tout en parallèle et j’ai continué de travailler à temps partiel comme infirmière à l’hôpital. La charge professionnelle était très élevée et je n’avais plus beaucoup de temps pour ma famille. Une autre décision s’est donc imposée...   À partir de septembre je serai indépendante à plein temps et je pourrai me dédier entièrement à mon magasin de tissus.

Quand as-tu lancé ton entreprise ?

Mon magasin en ligne, début 2017 et j’ai ouvert le magasin de tissus en mars 2019.

Pourquoi une sewista devrait-elle acheter ses tissus « hors ligne » en non « en ligne » ?

Dans le magasin en ligne, j’essaie toujours de décrire le ressenti d'un tissu. Bien entendu, une description est limitée. Cependant, beaucoup de détails, comme le poids du tissu peuvent vous aider à faire un choix en ligne.

Et je suis toujours contente du contact personnel avec mes clientes ! Puisque je suis moi-même une blogueuse et couturière active, j’aime échanger des idées sur les nouveaux patrons ou les tendances actuelles. Des amitiés sont même nées !

Dans mon magasin, j’ai un grand miroir. Je conseille souvent à mes clientes de tenir un tissu devant elles pour voir l’effet dans le miroir et pour le sentir. Pour moi, la couture a une lien important avec le ressenti. J’ai seulement un avantage par rapport aux vêtements du magasin si je me sens bien dans le vêtement que j’ai fait moi-même. Un pantalon trop serré, mais dans lequel j’arrive à rentrer, je le trouverai également dans le magasin de vêtements. Un pantalon ajusté à mon corps et à mes besoins, je peux le réaliser moi-même ! Et le sentiment que j’ai le tissu parfait pour ce pantalon, je ne peux pas le transmettre en ligne.

À quoi peut s’attendre la sewista dans ton magasin ? 

Mon magasin n’est pas grand, mais il est aménagé avec beaucoup d’amour. J’ai surtout des tissus pour les vêtements, mais également des tissus pour les sacs, des patrons et des accessoires. J’attache beaucoup d’importance aux tissus durables (certifiés GOTS) et les beaux tissus et surtout de qualité qui ne sont pas forcément très connus (qui proviennent de fabricants qui ne sont pas vendus chez tous les commerçants du quartier).

J’essaie toujours d’avoir des tissus dont les couleurs harmonisent, pour pouvoir porter facilement la garde-robe faite maison. Depuis des années, même pour les vêtements que j’achète, j’évite le polyester. Cela implique que très peu de tissus dans mon assortiment contiennent du polyester. Je préfère porter de la viscose, du tencel ou du coton. La durabilité est un thème important, dans la couture également ! Je veux me concentrer encore plus sur ce thème à l’avenir.

Où trouves-tu l’inspiration pour acheter de nouveaux tissus et patrons ?

Je me rends à différents salons plusieurs fois par an. Je m’y renseigne sur les tendances à venir dans l’univers de la couture et de la mode. En ligne, j’aime feuilleter Instagram, Pinterest en de nombreux blogs de couture. Mais je trouve le plus d’inspiration hors ligne, chez des gens que je vois dans la rue et dont j’aime le style.

La renaissance de la tendance de la mode faite maison est-elle perceptible chez toi ? 

C’est sûr ! L’univers de la couture a beaucoup changé en 15 ans. Aujourd’hui, on trouve de nombreux patrons et les techniques ont également été modernisées. Les choses sont mieux expliquées et il y a beaucoup de vidéos en ligne qui peuvent aider. Non seulement la couture, mais la réalisation d’articles en général est maintenant tendance et non obsolète. Les personnes refusant la fast fashion et essayant de réaliser des vêtements eux-mêmes, et même de manière durable (!), forment un mouvement très important.

De nombreuses jeunes mamans viennent chez moi, elles cousent pour leurs enfants. Mais je vois également des enfants et des ados très intéressées par la couture. Et j’ai des couturières expérimentés parmi mes clientes qui sont contentes de découvrir des nouveautés dans l’univers de la couture.

Quelle sewista admires-tu (maman, grand-mère, blogueuse...) ? 

J’admire Aenne Burda pour l’œuvre de sa vie. Sa façon de penser était révolutionnaire à cette époque. Elle questionnait tout et n’acceptait pas simplement les choses comme elles étaient.

Quels sont tes préférés de Fibre Mood ?

Mes patrons préférés de Fibre Mood sont la robe « Taylor » (édition 4) et la robe « Rosalie » (édition 5).

Quel patron conseillerais-tu à une sewista débutante ?

Le premier vêtement que je conseillerais à une sewista débutante est un top comme « Sara » (édition 5) ou un chemisier simple. Si vous voulez utiliser le jersey, le t-shirt « Vita » de l’édition 5 est également un patron idéal.

Quel patron est parfait pour une sewista qui aime les défis ?

Les patrons avec une coupe adaptée spécifiquement à la personne forment des défis. Un jean, par exemple. Des blazers habillés ou les vestes ont des finitions plus élaborées et peuvent également être des défis.

Et en dernier : as-tu une astuce en or pour nos sewistas Fibre Mood ? 

À mon avis, on apprend le mieux de ses erreurs. Le matériel n’a pas besoin d’être compliqué ou complet au début. Mon astuce : n’achetez pas dans un magasin discount ! Laissez-vous conseiller tout simplement dans le magasin de tissus du coin. Généralement, ce n’est pas beaucoup plus cher et vous profiterez beaucoup plus longtemps de votre équipement.