Focus sur une Sewista: Clara

Une communauté de couturières fidèles, avec leurs propres visions, beaucoup de créativité et beaucoup de dextérité, réalisant nos patrons, mérite une récompense ! Aussi distinguons-nous une sewista par mois qui passe ensuite l’honneur à une autre sewista. Ce mois-ci, nous jetons un coup d’œil dans la vie de couturière de Clara et le rôle qu’y joue Fibre Mood.

 

Salut! Moi, c'est Clara. J'ai 25 ans et je vis ma vie comme une sewing journaliste. J'habite à Paris mais je travaille régulièrement à l’étranger : Londres, Johannesburg et bientôt Washington.

sewista in de kijker: clara c

Comment tout a commencé

Autour de mes 18 ans, ma mère m’a donné la machine à coudre qu’elle s’était acheté lorsqu’elle était étudiante. Pendant longtemps, je n’ai fait que de petits projets, et je me suis mise à faire des vêtements autour du mois de juillet 2019. Je tricote depuis un an. J’ai également brodé des vêtements pendant un temps.  
 

J’ai toujours porté de l’intérêt à la mode. Ma mère m’a aidée à me lancer en me montrant comment utiliser sa machine à coudre et j’ai commencé par faire de petits projets comme des pochettes à zip ou des pochettes pour ordinateurs. J’ai longtemps eu envie de coudre des vêtements mais je n’arrivais jamais à me projeter dans les patrons et les tissus que je trouvais dans les magasins. Il y a quelques mois, je suis tombée sur les pages Instagram de couturières et j’ai enfin été inspirée pour coudre mes propres vêtements.

La couture est devenue mon espace créatif. J’aime tellement créer quelque chose de mes mains et je trouve cela très gratifiant de passer du temps sur un objet et de pouvoir le porter soi-même ou de voir ses amies le porter et dire qu’elles se sentent belle dedans !

Depuis que je couds des vêtements, je peux également créer des pièces dont j’ai envie mais que je ne trouve pas dans les magasins. J’avais aussi envie de repenser la manière dont je consomme la mode. Depuis que je créer des vêtements j’en achète moins dans la « fast fashion », qui est une industrie très polluante. J’ai beaucoup appris sur le travail que demande un vêtement : sur les heures d’attention et la technique que cela représente. Je réfléchis mieux aux pièces que j’achète et que je créer pour composer une garde-robe que je pourrai porter longtemps.

Ma dernière création est une jupe fendue sur le côté dans une belle viscose fleurie. Je me suis servie du patron de la jupe Arlette Fibre Mood comme base autour de laquelle travailler. J’ai pris une demi-journée mais je ne sais pas exactement combien d’heures cette jupe m’a demandé. Je prends toujours beaucoup de temps à faire mes créations !  Il est très difficile d’en choisira création préférée. Je passe tellement de temps à choisir les patrons et les tissus puis à découper les pièces et à les assembler que j’aime chacune de mes créations, haha!

Les favoris de Clara

  • FIBRE MOOD

J’ai eu un coup de cœur sur la robe Vienna de Barbara de @bee_made sur instagram. Elle l’avait fait dans un joli lin rayé de chez les coupons de Saint-Pierre. J’en ai fait une pareille. C’était ma toute première création et mes amies m’en ont tout de suite demandé une pour elles !

Ce que j'aime chez Fibre Mood c'est la diversité des modèles et la possibilité d’en trouver de jolis à tous les niveaux, que l’on soit débutant ou que l’on cherche un challenge ! 

Les vêtements tombent toujours très bien, on n’a pas de mauvaise surprise et c’est très agréable de savoir que l’on a un patron fiable. J’ai réalisé plusieurs robes Vienna, des jupes Arlette et je suis en train de faire une robe Mira et un blazer Kai. Je les aime tous !
Cependant je trouve que certaines explications sont parfois un peu difficiles à comprendre. Je n’ai jamais pris de cours de couture, donc il est possible que je n’ai pas acquis un certain nombre de fondamentaux qui pourraient m’aider à comprendre… Mais parfois cela m’aiderait beaucoup d’avoir des vidéos pour comprendre certains points techniques. 

  • STOFFEN

Jusqu’à maintenant j’ai beaucoup cousu de viscose, j’aime beaucoup le tombé, et c’est un tissu assez agréable à coudre. J’ai de plus en plus envie de me tourner vers des tissus de bonne qualité, car je souhaite faire des pièces qui durent dans le temps, et des fibres écologiques comme le Tencel ou le coton bio. 

  • MACHINERIE

J’utilise la vielle Toyota de ma maman. C’est une machine mécanique qui ne propose pas beaucoup de points mais qui est hyper résistante (elle a plus de 30 ans !).

  • ATELIER

Je vis dans un petit studio, donc quand je couds je déplie les battants de ma table au milieu de la pièce et j’étale tout dessus. Les chutes de tissu s’entassent par terre et des morceaux de fils collent partout… Mon petit ami qui vit avec moi est très patient !

  • MUSIQUE?

Quand je couds j’ai envie de me détendre complètement et de me vider la tête donc je mets en fond des série ou des émissions TV légères et drôles : Friends, the Big Bang Theory, Jane the Virgin, Le meilleur pâtissier…

L'inspiration de Clara

Barbara (@bee_made) est ma préférée ! J’aime tout ce qu’elle fait, elle a beaucoup de style et elle m’inspire beaucoup. J’aime aussi ce que font l’anglaise Phoebe Nickalls (@phoeberosita), Pauline (@paulinelovlova), Cha’s hands (charlene_hands), Mydress Made (@mydress_made). Je suis aussi très inspirée par Pretty Mercerie qui vend de très beaux tissus et partage de jolies créations.  

Je fouille partout sur instagram pour trouver des tenues, des patrons et des tissus qui m’inspirent. Je cherche aussi dans les lookbooks de marques que j’aime bien. J’ai lancé il y a quelques mois moi-même ma page instagram (@cla_made).

Conseil en or de Clara

Je pense que dès que l’on trouve une pièce qui nous inspire vraiment on peut être suffisamment motivé pour se lancer et aller au bout de son projet ! On peut trouver beaucoup d’astuces et de conseils sur internet donc il ne faut pas hésiter à chercher un peu. Et si la couture nous fait envie, il faut sauter le pas car c’est un réel plaisir de créer des objets et des vêtements !