Focus sur une blogueuse: Jolies Bobines

Partagez cet article

Réaliser des pièces uniques, les partager sur votre blog et inspirer les autres, l’association de la couture et des blogs est très populaire. Et parce que le nombre de blogueuses dans l’univers de la mode ne cesse d’augmenter, Fibre Mood vous en présentera une chaque mois. Ce mois-ci, on vous présente Julie et son blog Jolies Bobines. Découvrez ce qu’est la couture pour elle et comment elle participe à cette communauté.

profile Jolies Bobines

Pourquoi avez-vous commencé votre blog ? Et pourquoi avez-vous commencé à coudre et/ou à tricoter ?

« J’avais besoin de quelque chose de nouveau dans mon quotidien. J’ai eu envie de coudre parce j’étais lassée de ne jamais trouver exactement ce que je voulais dans les magasins, mais également parque je n'avais plus l'envie de dépenser des sommes exorbitantes pour des vêtements que je porterai finalement peu. Sans compter la qualité des productions industrielles qui laissent souvent à désirer... Je trouvais chouette l'idée de partager cette passion. Je me suis donc mise à coudre progressivement finalement ! D’où la naissance de ce blog, qui m'a également donné envie de me dépasser avec des projets de plus en plus complexes. Je laisse une place importante à la mise en valeur par la photographie (notamment avec mon amie photographe Alexandra Yonnet). »

Comment avez-vous appris les travaux d’aiguille tels que la couture et/ou le tricot ?

« Le déclic a été ma rencontre avec une amie de mes parents corsetière et crinolinière qui m’a appris les rudiments de la couture. Ça m'a motivée à suivre les cours du soir de la ville de Paris (à haute dose ) C’est réellement avec mon blog que je me suis mise à coudre de manière assidue voir compulsive ;) J’ai eu la chance de rencontrer un ancienne mannequin d’Helmut Newton et styliste qui m’a offert la possibilité de participer à une collection pour une maison de prêt-à porter et cette expérience m’a conforté dans l’envie et le choix de fabriquer moi-même mes vêtements. J’ai ensuite continué à apprendre avec les livres, les tutos en ligne… Et à chaque fois j’avais envie de nouveaux challenges. »

Etiez-vous créative depuis votre enfance ? Était la créativité déjà tôt en vous ?

« Oui, j’ai toujours été créative. Petite, j’aimais me déguiser, me maquiller, prendre des photos … Adolescente, je crois que j’ai testé tous les styles avant de trouver le mien ! »

D’où vient le nom de votre blog ? Pourquoi l’avez-vous choisi ? 

« Je me demande si ce n’était pas la partie la plus difficile ;) Je voulais un nom du style « arsenic et petites culottes » (un blog dont j’avais trouvé le nom génial) mais finalement j’ai choisi Jolies bobines en lien avec la couture et le coté expression parisienne. Nous étions avec 2 au départ, d’où le pluriel à Jolies bobines. C’était avec ma amie Manon que nous avons décidé de lancer ce blog. Initialement nous voulions y parler de coups de cœur en tous genres. Finalement, d’un commun accord, j’ai gardé ce blog car la couture a pris très vite une place trop importante mais évidente. »

Que considérez-vous comme votre plus belle création ? Sur laquelle vous êtes le plus fier ?

« Je ne peux pas choisir une création en particulier tellement la mode avance vite ! Les robes bustier que j’ai réalisé m’ont apporté une grande fierté personnelle mais aussi les manteaux avec doublure et poches passepoilées… »

Est-ce qu’il y a certains défis pour vous dans cet environnement artisanal ?

« Il y a toujours des défis dans beaucoup de domaines, notamment l’artisanat. Je me considère comme artisane dans un métier autrefois réservé aux hommes, et j’adore me dépasser ! »

Quels sont les avantages à être une bloggeuse aujourd’hui, qu’est-ce que cela t’apporte ?

« Des rencontres et des opportunités. Grâce à ce blog j’ai pu écrire un livre et même trouver du travail ! Je ne peux pas nier que toute cette communauté enthousiaste et passionnée m’apporte beaucoup de bonheur et de confiance en moi. »

Quelle est votre plus grande peur avec la couture ?

« "Rater un vêtement" dans le sens être déçue par le résultat ! J’aime finir un vêtement et me dire « Ha génial, j’adore ! » J’ai tout de suite envie de m’y remettre. »

Où trouvez-vous l’inspiration pour votre blog ? Est-ce qu’il y a d’autres blogs vous trouvez amusants ou inspirants ?

« Je trouve l’inspiration partout : dans la rue, chez mes marques préférées, sur les réseaux sociaux, dans les films … et bien sûr chez d’autres blogueuses. J’adore particulièrement Adaasprag et Débora Sluijs pour les enfants, mais beaucoup d’autres encore … Tellement de gens talentueux se sont lancés en couture récemment et c’est très inspirant ! »

Quel est votre lieu de travail ? A quoi ressemble-t-il et où se trouve-t-il ?

« Mon atelier se trouve dans le salon de mon petit appartement parisien et prend énormément de place (Peut-être trop ?) Mais ce qui prend le plus de place se sont les tissus ! »

Atelier Jolies Bobines

Tu es très présente sur les réseaux sociaux, pourquoi ?

«  Mon blog a été suivi très rapidement car bizarrement il en existait peu lorsque je l’ai lancé il y a environ 8 ans, la couture était encore vue comme totalement démodée. J’ai réalisé plein de projets gratifiants qui m’ont poussé a continuer. J’ai aussi fait plein de belles rencontres et aujourd’hui je travaille et j’échange avec beaucoup de gens de cet univers couture-homemade. Cette interaction est donc extrêmement gratifiant ! Tous les commentaires me touchent et m’incitent à poursuivre l’aventure et à partager.

Mais être active sur les réseaux sociaux prend un temps fou ! Il ne s’agit pas juste de montrer des vêtements. En l’occurrence certains projets peuvent être fastidieux de trouver un photographe, préparer les photos, les poster, écrire des textes, … Je trouve dommage que cela ne soit pas plus reconnu car c’est au final un énorme travail (parfois 35 heures ou plus, rien que pour la couture) et de la publicité pour les marques. 

Je crois que ma principale satisfaction est de donner aujourd’hui encore envie de coudre, d’éveiller des passions et de balayer définitivement l’image de la couture mémère, c’est extrêmement valorisant ! »

Qu’aimeriez-vous faire à l’avenir ? Un rêve que vous voulez encore réaliser ?

« J’ai beaucoup d’envies dans beaucoup de domaines, tout le temps ! J’ai 1000 projets couture, je ne sais même pas par où commencer ! Au moment même où j’écris je suis en train de coudre la veste Kai et le pantalon Peaches de l’édition 4 de Fibre Mood. Concernant mon projet de vie pro : vivre de ma passion ! »

Quels conseils & astuces voudriez-vous donner aux couturières et/ou tricoteuses novices ?

« Être animée de passion et commencer par coudre des projets simples qui apporteront une satisfaction personnelle et confirmera l’envie de coudre. Ne pas avoir peur de se dépasser. On apprend beaucoup plus des erreurs que des échecs. »

Partagez cet article

Chaque semaine le meilleur de Fibre Mood dans votre boîte mail ?